The Wolf Angel

Quand on a un Brevet d’Etat d’Aviron, un BE de boxe, un BE de musculation, qu’on décide de quitter la chaleur Marseillaise pour le Grand froid du Nord québécois pour vivre une vie différente, qu’on devient entraineur d’une équipe de Hockey au Québec sans savoir y jouer, qu’on écoute Iron Maiden, qu’on fasse des squats et des développés couchés à 6H du matin 3 fois dans la semaine, qu’on élève 60 chiens Nordiques pour organiser des expéditions en traineaux, qu’on élève des Loups par passion… on ne peut qu’être un homme d’exception n’est-ce pas?

Girardville. Québec. 2H au Nord du Lac Saint Jean. Je vous présente Gilles. 50 ans. Un colosse de muscles avec un mental d’acier. Un regard puissant, la poignée de main franche et chaleureuse. Avare de paroles (tout du moins au début…). Un bandana noir ciglé Corsica vissé sur la tête. Des cheveux attachés, tressés jusqu’au milieu du dos.

Fondateur d’Aventuraid, des expéditions en chiens de traineau mais aussi en moto-neige (business oblige!), ballades en raquettes (sportives), marche sdans les bois (il faut le suivre), canoë (ce sera pour cet été), …

Je ne vous cache pas que cette rencontre (fortuite, Merci à Serge B. et à son épouse), nous a profondément touché La Passagère et moi-même.

texte : Gilles Lartigot

Teaser du reportage Marseille Airline  »The Wolf Angel » pour LCM sur notre chaîne Vimeo

« A Girardville, aux portes de la forêt boréale, la route s’arrête.

L’aventure commence »


L’aventure sportive commence mais surtout une belle aventure humaine. Immergés pendant 3 jours parmi les chiens et les loups, aux abords de la forêt Boréale, nous commençons notre périple de manière grandiose.  Pas de tralala, du vrai, du brut, de l’authentique. L’amoureuse de nature et d’animaux que je suis, a vu son esprit sauvage reprendre le dessus … je me suis sentie tout simplement bien.

« Nous élevons des chiens de traineau depuis 20 ans,

plus encore qu’une passion c’est un mode de vie  »


Une soixantaine de Malamutes et de Huskys vivent ici,  la plupart sont nés au chenil, certains plus âgés finissent leur vie par une retraite bien méritée.

L’emplacement des chiens au sein du chenil est particulièrement important.  Un chien en liberté reviendra instinctivement dans sa « zone réservée » une fois la ballade terminée.  Ne pensez surtout pas que la courte chaîne soit un handicap pour lui. Son emplacement c’est son Territoire, son Repère.

 

Mais ce projet de vie, loin de tout, repose aussi et surtout sur une passion, celle du LOUP.

Deux enclos de plusieurs hectares accueillent deux meutes de loups : les loups gris et les loups arctiques. Aujourd’hui près de 35 loups vivent en semi-liberté. Un centre d’observation et un bâtiment d’interprétation non loin des enclos permettent de mieux comprendre cet animal fascinant.

Différents chalets ainsi que l’atypique permettent de passer une nuit dans les bois. Nous avions opté pour l’atypique, hébergement le plus proche des enclos, pas de douche, ni sanitaire, un simple tipi de bois, doté d’un poele à bois et d’une mezzanine offrant une vue plongeante dans l’enclos des loups arctiques. Nous avons eu la chance de vivre une nuit de pleine lune et de nous faire réveiller aux aurores par les hurlements de la meute !!! Un moment de pure magie, une expérience inoubliable.

http://www.aventuraid.qc.ca

 

 

 

En regardant dans mes yeux,
S’il te plait, souvient toi
que je suis timide.
Tu n’as rien a craindre.
Après tout c’est l’homme
qui dit que je ne suis pas bon.
Si l’homme pouvait prendre
le temps d’apprendre
Comment je suis réellement,
Peut-être aurai-je la chance
de demeurer dans ce monde
S’il ne tue pas ma famille.
C’est à l’homme de voir
Que je ne suis pas un tueur
comme on vous l’a fait croire.
Je veux être compris et être libre!
B. Schmitz (traduit de l’anglais)





Categories: 3 - VOYAGES, QUEBEC